Agence en ligne et de proximité
1, Rue Royale - 92210 Saint Cloud
Lun-Ven: 09:00 - 19:00

cuba

VOYAGE EN GROUPE, CUBA

9 Jours / 7 Nuits - Petit déjeuner

Cuba ou le charme subtil d’un pays «riche» d’une histoire tourmentée, d’une culture haute en couleurs, d’une nature généreuse parfois enivrante, mais aussi et surtout d’un peuple métissé, cultivé, chaleureux, fier et pourtant tellement humble… Cuba possède une âme «riche et complexe» pas toujours aisée à percevoir pour le touriste européen, tant tout ici est question de sensibilité, voilée par les réalités souvent difficiles d’un pays qui continue de lutter fièrement en regardant vers demain. Notre seule prétention s’il en est, est de vous faire partager un peu de tout cela au travers du programme que nous vous invitons à découvrir ci-dessous.

Départ de : Paris                                         à partir de
Le : 2018                                                      1192 € TTC* /pers.

Demander un devis pour ce voyage

Informations sur le voyage

 

1ER JOUR – FRANCE   -   LA HAVANE

Rendez-vous des participants à l'aéroport, enregistrement puis décollage à destination de La Havane. Arrivée à l’aéroport José Marti de La Havane. Récupération des bagages et formalités de douanes. Accueil / Assistance à l’arrivée à l’aéroport José Marti de La Havane par votre guide local francophone. Transfert jusqu’à votre hôtel. Arrivée et installation dans les chambres. Dîner et logement à l’hôtel.

2EME JOUR – LA HAVANE

Petit déjeuner buffet à l’hôtel.

La Havane : fondée en 1519 par les Espagnols, La Havane est devenue au XVIIe siècle un grand centre de construction navale pour les Caraïbes. Bien qu'elle soit aujourd'hui une métropole tentaculaire de deux millions d'habitants, son centre ancien conserve un mélange inestimable de monuments baroques et néoclassiques, ainsi qu'un ensemble homogène de maisons avec des arcades, des balcons, des grilles en fer forgé et des cours intérieures. En pleine restauration, se débattant à grand-peine dans sa misère, mais magnifique et bouillonnante de vie : La Havane. Une cité à l’énergie contagieuse qui ensorcelle toujours. Ce portrait de la ville prend pour point de départ les années 50, avec parfois des regards en arrière sur les premières décennies du siècle. Il s’ouvre sur les années où le peuple construisait des casinos, des hôtels, des night clubs, les années où La Havane devint le terrain de jeu des riches et des célébrités. Les visiteurs, en ces années, se délectaient des rythmes et de la musique qu’ils étaient venus y rencontrer.  Mais les «Habaneros» eux-mêmes, les habitants de La Havane, ont toujours été attentifs aux dernières tendances et ont acquis, il y a longtemps déjà, la réputation d’avoir de l’inventivité et de la vivacité à revendre. Aujourd’hui, La Havane conserve son charme unique qui vient du mélange des cultures qui la composent, de l’exubérance sensuelle des Caraïbes à la recherche toujours alerte des nouvelles modes américaines et européennes.

Découverte la Vieille Havane Historique. La visite s’effectue à pied au cœur des ruelles typiques.

«La Habana Vieja”. C’est le cœur de la ville, ceint de ses anciens murs, qui a été inscrit au patrimoine culturel de l’humanité par l’Unesco en 1982 et qui constitue le plus grand centre ville colonial d’Amérique latine. Pendant quatre siècles, les Espagnols ont régné sur Cuba avant que l’île ne conquière son indépendance en 1899 et que les Etats-Unis n’y fassent la loi par le truchement de dictateurs comme Batista. Il est donc logique qu’en matière architecturale, les influences ibéro-andalouses soient omniprésentes. Aujourd’hui la ville est en pleine restauration, tant les besoins sont urgents…

  • les 4 places principales de la partie historique de la ville, richesse architecturale du passé glorieux de la Vieille Havane : la Plaza de Armas, la Plaza San Francisco de Asis, la Plaza Vieja, la Plaza de la Catedral,
  • la Calle Obispo, l’artère la plus animée de la vieille ville, avec l’hôtel Ambos Mundos, où Hemingway descendait lorsqu’il séjournait dans la capitale cubaine.
  • le Palacio del Marquès de Arcaos, transformé en poste centrale au XIXème siècle. Un masque de pierre y avale toujours le courrier.
  • la Calle Empedrado qui vous mènera à la célèbre Bodeguita Del Medio chère au cœur d’Hemingway.
  • visite du Musée de la Ville au cœur du Palais des Capitaines Généraux (fermé le lundi)

Déjeuner en cours d’excursion au restaurant «Café Taberna Benny Moré» à l’angle de la Plaza Vieja - Ce restaurant est dédié au musicien Benny Moré. Décor et ambiance autour de la musique populaire. Si vous aimez la musique cubaine, une adresse à retenir. 1 boisson par personne incluse : bière locale ou eau minérale ou soda

Visite de la Fundacion Havana Club ou musée du rhum Havana Club : installée dans une maison coloniale du XVIII° siècle au cœur de la Vieille Havane, elle est d’abord un musée qui retrace l’histoire du rhum à Cuba, expose ses différents procédés d’élaboration et promène le visiteur à l’intérieur d’une rhumerie ancienne. C’est aussi un lieu de détente et de culture. On y trouve, côte à côte, une boutique, un bar ouvert jour et nuit, où se produisent les meilleurs musiciens de l’île, une salle de conférences et une galerie d’art, qui permet au cours de l’année la promotion des artistes locaux. Dégustation en fin de visite.

 

Départ pour le tour panoramique de la Ville moderne en autocar...

Vous découvrirez ainsi :

  • Le «Malecon» : une longue corniche de 8 km qui sépare la ville de la mer et se prolonge jusqu'à l'entrée du port de marchandise. Le Malecon longe des quartiers très différents de la ville. Il s'agit donc d'une rare occasion d'appréhender la ville dans son ensemble avec un peu de recul.
  • Le «Vedado», l’un des quartiers les plus animés de la ville avec ses hôtels art déco, et bordé par le Malecon.
  • le «Calejon de Hammel» : petit musée à l’air libre de l’art d’origine africaine situé dans le quartier Cayo Hueso, à l'écart du circuit touristique de La Havane, un quartier poussiéreux et délabré, cosmopolite, coincé entre le Vedado, quartier résidentiel aux demeures luxueuses, le Centro Habana et la vieille ville. Ce quartier reste méconnu, comme insoumis. Et pourtant... A quelques encablures du bord de mer, au détour d'une ruelle, un passage offre aux curieux un enchevêtrement de fresques murales flamboyantes. Œuvre grandiose d'un personnage atypique, fier de ses racines africaines : Salvador Gonzàlez Escalona. Peintre muraliste, sculpteur, il a fait descendre l'art dans la rue et su redonner une identité à ce quartier. Flânerie dans le quartier.
  • La «Plaza de la Revolucion», une vaste place dominée par une statue et le monument de José Marti et l'image emblématique de Che Guevara qui orne le ministère de l'Intérieur.
  • le «Parque Los Rockeros» et la statue de John Lennon
  • Le quartier chic du «Miramar», où se sont installées les principales ambassades internationales, essentiellement sur la Quinta Avenida (5° avenue). Le Miramar est une belle zone résidentielle (l’une des plus jolies de la ville). Dans les années 50, le Miramar et le Country Club Siboney étaient les endroits en vogue; on y retrouve encore aujourd'hui de grandes maisons, et de belles propriétés.

Retour à l’hôtel. Dîner et logement à l’hôtel.

EN SUPPLEMENT: REMPLACEMENT DE L’AUTOCAR PAR DES VIEILLES AMERICAINES DES ANNEES 50, pour le Tour Panoramique de La Havane Moderne (voir devis)

 

3EME JOUR – LA HAVANE / VINALES / LA HAVANE (190 km – 2h30 x 2)

Petit déjeuner buffet à l’hôtel.

Départ pour la Province de Pinar del Rio : le rendez vous avec le Cuba Authentique, le Cuba de l’écotourisme, du tabac, de paysages naturels exceptionnels, et de premières rencontres avec les paysans cubains…. Dissimulées dans des paysages extraordinaires, les huttes de séchage du tabac constituent en quelque sorte les symboles de la province. Une grande partie de la paysannerie cultive encore le tabac selon la méthode traditionnelle; si les serres ultramodernes côtoient cependant de plus en plus les huttes à toit de feuilles de palmier, les tracteurs se font rares, et les bœufs sont légion sur ces terres rouges.

 

Visite de la fabrique de Guayabita del Pinar : Depuis 1906, la boisson qui y était élaborée fut enregistrée comme Liqueur Spéciale et prit alors le nom La Occidental. La Guayabita est née pour rester dans la mémoire de ceux qui ont dégusté avec un immense plaisir son bouquet. Sa production est le fruit de procédés manuels d'antan, ce qui confère un attrait supplémentaire au produit. C'est actuellement la boisson typique de la province (fermée le samedi et le dimanche).

Visite d’une fabrique de cigares. Informations sur le tabac à Cuba, ses zones de cultures, caractéristiques, etc... Des centaines d’ouvriers s'affairent dans cet univers surréaliste. Des milliers de cigares en sortent chaque jour. Ici, on prépare la cape du cigare avec les feuilles de tabac. Un peu plus loin, on procède à l'écôtage des feuilles. Là, on les humidifie.  Puis c’est  l’espace des rouleurs. Atmosphère moite et survoltée dans un décor de polar latino : ventilos au plafond, photos du « Commandante » et slogans révolutionnaires aux murs. Enfin, voici l’estrade du célèbre lecteur de la fabrique, missionné pour informer, divertir et cultiver les rouleurs au travail.

Note : les fabriques de cigares sont fermées le Samedi et le Dimanche, les jours fériés.

 

Poursuite pour Vinales.

La Vallée de Viñales est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1999. Elle le doit à ses collines particulières et au charmant pueblo du même nom. La Vallée de Viñales constitue l'attraction principale de la province. Ce qui attirera par-dessus tout votre attention, ce sont les «Mogotes», ces montagnes de calcaire qui ont jailli abruptement de cette vallée qui s'étend sur près de 25 kilo mètres. La formation de ces montagnes s'explique par l'existence, il y a environ 160 millions d'années, d'un plateau dont la partie supérieure se serait effondrée et dont les «Mogotes» en étaient les piliers.

 

Visite de la Finca El Paraiso – Chez Benito

Découverte d’une plantation de tabac en compagnie du Veguero Benito Camejo : la grange de tabac en feuilles de palmier, les explications sur les méthodes de travail : comment le tabac est cultivé, récolté, stocké et transformé en cigares – cette ferme est en activité depuis les années 1840.

 

Visite d’un Despalillo : Les feuilles de tabac sont montées sur des perches, ou cujes, à l'aide de fil et d'aiguilles. Les perches, dont chacune soutient une centaine de feuilles, sont hissées à l'horizontale pour permettre à l'air de circuler en bas de la grange. Les feuilles de tabac sèchent de 45 à 60 jours. La chlorophylle se transforme en carotène et vire du vert au brun. On redescend ensuite les perches avant de couper les fils et d'entreposer les feuilles en les regroupant par type. Les feuilles sont séparées puis humidifiées et aérées avant d'être aplaties et ficelées en paquets de cinquante. Elles fermenteront alors sous des toiles de jute entre un et trois mois selon leur type, les capes étant les moins fermentées. Elles se libéreront ainsi de leur ammoniaque et d'autres impuretés. Les feuilles sont alors triées (selon la tradition, par des femmes) en fonction de leur destination : cpe, sous-cape ou tripe. Ce tri peut comporter une cinquantaine de catégories différentes, selon la couleur, la taille et la qualité. Puis vient l'écotage, opération pratiquée dans le despalillo qui consiste, une fois les feuilles cassées écartées, à retirer la nervure centrale des feuilles avant de les aplatir. Les feuilles sont ensuite humidifiées et couvertes d'une toile sous laquelle elles vont connaître une nouvelle fermentation  avant de subir un dernier tri. La fermentation permet d'uniformiser un peu les arômes du tabac mais diminue surtout sa teneur en acidité, goudrons et nicotine, rehaussant ainsi son goût. Les feuilles peuvent alors être acheminées vers les manufactures ou les entrepôts, dans des ballots d'écorce de palmier, nommés tercios, qui préservent leur teneur en humidité pendant une période de maturation pouvant atteindre deux ans. Ces opérations de sélection et fermentation, essentielles à la réussite d'un bon cigare doivent être l'objet des plus grands soins.

 

Arrêt au Mirador Los Jazmines, belvédère d’où vous découvrirez un superbe panorama sur la Vallée des Mogotes. Déjeuner en cours d’excursion au restaurant « Palenque de los Cimarrones, connu précisément pour son poulet rôti à la Cimarrón". De nombreux esclaves fugitifs (appelés Cimarrones) avaient trouvé refuge dans les grottes de la région de Vinales. Afin d’accéder au restaurant, nous traverserons une caverne étroite éclairée au cœur d’un Mogote. Retour sur La Havane. Installation à l’hôtel. Dîner et logement à l’hôtel.

 

4EME JOUR – LA HAVANE / CIENFUEGOS / TRINIDAD

Petit déjeuner buffet à l’hôtel.

Continuation en direction du centre de l’île en traversant la province de Matanzas, avant de rejoindre Cienfuegos.

Cienfuegos, «La Perla del Sur», la perle du sud, qui fut créée par des Français qui y ont laissé leur empreinte. Elle fut également le refuge de pirates et de corsaires. Cienfuegos est le troisième port de Cuba après La Havane et Santiago de Cuba. Cette ville reste l’une des plus charmantes des villes maritimes.

 

Cocktail sur la terrasse du Palacio del Vallé et visite du Palais : ancien palais ayant appartenu à un noble espagnol excentrique, où l’on retrouve toutes les influences du sud de l’Espagne : Castillane et Mauresque suivi du déjeuner au restaurant « Los Laureles » sur la Punta Gorda.

 

Visite de la ville de Cienfuegos :

  • le Palacio del Vallé, ancien palais ayant appartenu à un noble espagnol excentrique, où l’on retrouve toutes les influences du sud de l’Espagne : Castillane et Mauresque.
  • la Place José Marti, gardée par deux lions de marbre où se dresse sa statue,
  • le Théâtre Thomas Terry, construit en 1890 dans le plus pur style espagnol avec des fresques fantaisistes au plafond et où se produisit Caruso et Sarah Bernhardt
  • la Cathédrale, avec ses deux tours et ses vitraux français,
  • la Rue Piétonne, la « Calle 37 », avec ses boutiques d’états, ses boutiques semi - privées et ses petits métiers,
  • Rencontre avec des enfants et adolescents de la communauté à la Casa de la Cultura Benjamin Duarte, dans le cadre d’un projet de développement social pour des enfants en difficulté. Vous assisterez à un petit spectacle donné par les enfants, fait de chants et de danses. Au préalable, l’enseignant qui prépare les enfants vous expliquera les termes du projet et les programmes spéciaux mis en place en priorité face aux problèmes sociaux dans les quartiers à problèmes, problèmes de santé, prévention des addictions… Ici, si vous le désirez, vous pourrez faire don de cadeaux ramenés d’Europe (vêtements, produits, d’hygiène corporelle, fournitures scolaires…). Moment de partage et d’émotion…

 

Continuation pour Trinidad. Arrivée et installation à l’hôtel à Trinidad.

Trinidad fut fondée en 1514 par Diego Velasquez, et édifiée au cours du XVIIIe siècle sur l'essor de l'industrie sucrière et la canne à sucre - cet or blanc récolté par les esclaves au profit des conquistadores espagnols - avant d'être mise en sommeil par la production de la betterave sucrière d'Europe au milieu du XIXe siècle. Depuis cette époque et la faillite des grandes familles sucrières de la vallée de Los Ingenios, Trinidad semble s'être endormie pendant un demi-siècle, la période révolutionnaire des années soixante ne fit d’ailleurs qu'accentuer cette somnolence. Isolée du reste de l'île pendant près de deux siècles, prise en étaux entre la mer et la montagne, la route bitumée qui y conduit n'existe que depuis 1952… Ses riches maisons de maîtres et ses palais endormis témoignent de sa grandeur passée où les aristocrates du sucre investissaient toute leur fortune dans la pierre. Aujourd’hui, Trinidad est encore l’une des villes où les habitants sont parmi les plus « pauvres » de l’île.

Dîner et logement à l’hôtel.

 

5EME JOUR – TRINIDAD / SANCTI SPIRITUS (70 km – 01h00)

Petit déjeuner buffet à l’hôtel.

Visite de la ville à pied, au hasard des rues et des places, au rythme des musées, précieux témoins de l’histoire :

  • La Plaza Mayor,
  • La Iglesia Parroquial de Santisama Trinidad, l’église à 5 nefs,
  • La Plaza de Jigüe,
  • L’Ermitage de la Popa 
  • La Plaza Santa Ana,
  • Visite du Palacio Brunet, splendide résidence d’un comte espagnol abritant désormais le Musée Romantico, où l’on peut admirer l’ameublement des anciens magnats du sucre.

 Visite de la Casa del Alfarero (artisan potier),

Au détour d'une ruelle pavée se trouve le bar traditionnel «La Canchanchara» où vous pourrez écouter la musique traditionnelle Cubaine tout en dégustant le cocktail à base de rhum, de citron et de miel qui porte le nom de l’établissement. Déjeuner au restaurant «Plaza Mayor» au cœur de la ville historique.

Départ pour la vallée de "Los Ingenios" (à 14 km de Trinidad) et arrêt à La Torre Manaca-Iznaga. Cette tour de 45 mètres de haut est le symbole de la toute puissance d'une famille de l'aristocratie du sucre. Elle permettait de surveiller le travail des esclaves dans les champs de canne à sucre. La cloche qui se trouvait à son sommet et repose aujourd'hui au pied de la tour rythmait le labeur au cœur de la vallée.

A l’entrée demeure une ancienne hacienda animée par des artisans qui vous proposent de bien belles nappes et vêtements faits à la main. Classée patrimoine mondial de l'Unesco, la vallée rappelle à ses visiteurs que l'esclavage, sous les Espagnols et Américains, en avait fait la tristement célèbre demeure et cimetière de quelque 11 000 esclaves de toutes origines africaines à son apogée. C'est un musée du sucre et de la douleur. Quelques maisons de propriétaires ont survécu, avec l'opulence de leurs meilleures époques. D'autres restent en ruines. Il y a des restes Ingenios (moulins à sucre) des sucreries et des fers oxydés ; les premiers apportèrent la richesse et les seconds le martyre. 

Poursuite de notre route en direction de Sancti Spiritus

Sancti Spiritus a été fondée par Diego Velázquez de Cuéllar en 1514, au bord de la rivière Tuinucu. Huit ans plus tard, la ville fut transférée sur les berges de la rivière Yayabo, qu'elle occupe encore. En 1586, des pirates anglais mirent le feu à la ville et toute trace écrite de sa fondation disparut à jamais. Centre politique, économique et militaire de la région, Sancti Spiritus s'est enrichie de somptueux hôtels particuliers aux XVIIe et XVIIIe siècles. De nos jours, les touristes méconnaissent son centre colonial alors qu'il est classé « monument national ».

Balade à pied au cœur de la ville :

  • L’église paroissiale, vieille église au toit vert dont les origines remontent au XVIe siècle et en font la plus ancienne église du pays.
  • Le pont de Yayabo, le plus vieux pont de Cuba
  • Les rues piétonnes.

Installation à l’hôtel. Dîner et logement à l’hôtel.

 

6EME JOUR – SANCTI SPIRITUS / SANTA CLARA / CAYO SANTA MARIA (170 km – 02h00)

Petit déjeuner buffet à l’hôtel. Continuation en direction de Santa Clara, la ville devenue un sanctuaire réservé à la célébration du «Che»

Découverte de la ville avec : La Place de la Révolution

Visite du Mausolée du Che (fermé le lundi). Visite du Train Blindé (fermé le dimanche). Déjeuner au restaurant Los Caneyes, au cœur de la nature.

Poursuite de notre route jusqu’à votre station de villégiature en fin de circuit : Cayo Santa Maria.

El Cayo Santa Maria : la région de Villa Clara s’ouvre au tourisme depuis quelques années, avec une offre dont l’élément essentiel est constitué par plus de 17 kilomètres de plages vierges sur ses îlots appelés cayos. Une voie sur mer (goy) de près de 48 kilomètres relie Caibarien – ville marine – à ses cayos, parmi lesquels se distingue El Cayo Santa Maria, avec ses 14 kilomètres de plage de sable blanc coralien. « Un bleu perdu dans l’horizon, qui arrive cristallin au bord du sable blanc et fin ». Cette vision est une des principales caractéristiques du Cayo Santa Maria où son secteur de plages constitue un enchantement naturel. Cet îlot sablonneux constitue un refuge naturel pour la faune et la flore : 260 espèces animales sont présentes et plusieurs d'entre elles sont endémiques comme des mollusques terrestres, des reptiles et des oiseaux. Elle dispose de 250 espèces de plantes : une centaine d'entre elles sont des plantes médicinales… El Cayo Santa Maria un endroit paradisiaque, qui sait allier l'accueil des visiteurs et la protection de tout l'écosystème. Venez partager avec nous ce coin de paradis, venez découvrir les plages vierges et partez à la recherche du "ligus", seul mollusque qui grimpe aux arbres…

 

Arrivée à l’hôtel et Cocktail de Bienvenue.  Installation dans les chambres. Dîner et logement à l’hôtel en Formule Tout Inclus avec boissons locales (alcoolisées ou non) à volonté.

 

7EME JOUR - CAYO SANTA MARIA

Petit déjeuner buffet à l’hôtel. Journée libre en Formule Tout Inclus avec boissons locales (alcoolisées ou non) à volonté. Déjeuner buffet en Formule Tout Inclus. Dîner buffet ou dans l’un des restaurants à thème de votre choix, en Formule Tout Inclus. Logement à l’hôtel.

 

Note : pour les restaurants à thème, il convient de réserver le matin même ou la veille afin de se garantir de la disponibilité du restaurant de votre choix. En effet les restaurants à thème possèdent une capacité plus faible que le buffet, c’est pourquoi il convient de passer par un système de réservation préalable.

 

8EME JOUR - CAYO SANTA MARIA / LA HABANA (380 km – 5h00)   Q   FRANCE

Petit déjeuner buffet à l’hôtel. Temps libre – Check out puis, puis transfert à l’aéroport de La Havane. Déjeuner tardif au restaurant « La Imprenta » à La Havane. Arrivée à l’aéroport José Marti de La Havane. Formalités d’enregistrement et d’embarquement avant le vol retour vers la France.

9EME JOUR - FRANCE

Petit déjeuner à bord.Arrivée en France

Le déroulement de nos circuits est donné à titre indicatif. Nos programmes sont susceptibles de modification en raison d’impératifs indépendants de notre volonté tels que rotations aériennes, jours de marchés, horaires de bateau, état des routes, climat, etc… Cependant les prestations prévues seront respectées, sauf cas de force majeur. 

PARFUMS DE CUBA

9 Jours / 7 Nuits 

 

Base de réalisation: 41-44 participants

 

NOS PRIX COMPRENNENT

- Le transport aérien Paris/La Havane/Paris sur vols réguliers Air France selon disponibilité.

- Les transferts et le transport en autocar climatisé selon programme

- L'hébergement 7 nuits en hôtels 3*** et 4**** base chambre demi-double selon disponibilités :

 

Hôtel H10 Habana Panorama 4**** à La Havane

Hôtel Las Cuevas 3*** à Trinidad

Hôtel Rijo ou Plaza 3*** à Sancti Spiritus

Hôtel Melia Las Dunas 5***** ou Playa Cayo santa Maria AI

 

- Les transferts aéroport / hôtel / aéroport

- Le circuit et transferts effectués à bord d’un autocar de tourisme climatisé

- La pension complète pendant le circuit (1 boisson par pax comprise lors des repas pris en restaurants) et la formule «All Inclusive» à l’hôtel du Cayo Santa Maria avec boissons et snacks à volonté.

- Les visites et excursions mentionnées au programme

- Les services d’un guide francophone et d’un chauffeur privatifs pendant le circuit

- Droits d’entrée sur les sites, dans les parcs et dans les musées indiquées dans le programme

- L’assistance de notre correspondant sur place

 

NOS PRIX NE COMPRENNENT PAS

- Les dépenses à caractère personnel

- Les taxes d’aéroport + 392€ à ce jour sur (sous réserve d’augmentation)

- La carte de tourisme obligatoire : 22 € par personne à ce jour (révisable)

- Supplément boissons : +3.20€ par personne et par repas pour les dîners et repas pris à l’hôtel (1canette de bière ou soda)

- Les pourboires pour guide, chauffeur, serveurs, femmes de ménage, port des bagages : usage à Cuba.

- Supplément de base 36/40pax : +11€ net par pax ; base 31/35pax : +27€ net par pax ; base 26/30pax : +38€ par pax ; base 21/25 :+69€ net par pax ; base 16/20pax : +122€ net par pax ; base 11/15pax : +181€ net par pax

- L’assistance aéroport au départ de Paris : +90€TTC pour le groupe

- Supplément carnet de voyage avec documentation : +5€ par pax ou par chambre selon choix du client

-Supplément départ de province avec Air France ou Iberia : même prix mais taxes d’environ 489EUR (sous réserve d’augmentation)

- Les assurances :

*Package annulation avec contraintes + assistance+ bagages : 3% du montant total du séjour

*Package annulation toutes causes + assistance+ bagages : 3.5% du montant total du séjour

En complément des packages ci-dessus, nous vous proposons les options suivantes :

                        *Interruption de séjour : +1%

                        *Révision des prix (devises, taxes aéroportuaires et surcharges carburant) : +1% (12€ minimum par pax)